Le coût moyen pour viabiliser un terrain

La Viabilisation
29.11.17
Le coût moyen pour viabiliser un terrain

La viabilisation constitue l'ensemble des moyens mis en œuvre pour raccorder un terrain aux réseaux urbains pour la distribution d'énergie et d'eau. Une construction sur un terrain viabilisé peut tout de suite disposer des privilèges des installations électriques, de l'eau, etc. Un lotissement devra toujours être viabilisé et cela fait partie du métier du lotisseur. Pour le faire, l'aménageur foncier doit réserver une petite somme qu'il associera ensuite au coût de la parcelle de terrain afin de rentabiliser son travail. La viabilisation demeure une procédure obligatoire et aucun lotisseur ne peut y échapper. D'ailleurs, un terrain aux dimensions restreintes qui n'est pas raccordé aux réseaux, n'est pas attirant sans viabilisation. Mais combien coûte généralement la viabilisation d'un terrain ? Les nouveaux lotisseurs auront sûrement besoin d'avoir une idée sur les différentes charges pour tirer profit de son travail.

La viabilisation quand le terrain est proche des raccordements

Un terrain proche des raccordements nécessaires coûtera moins cher. Effectivement, la viabilisation consiste à raccorder le terrain aux points d'eau, à la source d'énergie électrique, aux conduits de gaz, au système d'égout, ainsi que le réseau téléphonique. Pour un terrain vraiment proche de ces raccordements, la viabilisation va coûter dans les 5000 euros en moyenne. Cette somme est départagée à des entreprises diversifiées qui dépendent de l'endroit où le terrain s'est implanté. Le lotisseur pourra ensuite diviser son lotissement en quelques parcelles et y mettre un coût incluant la viabilisation.

La viabilisation quand le terrain a une grande superficie malgré sa proximité avec les points d'installation

La viabilisation peut également dépendre la surface exploitée. Si elle est très grande, nous ne pouvons plus nous contenter de la somme de 5000 euros. Avec une grande superficie, les constructions peuvent devenir plus importantes, les raccordements généreront dans ce cas une somme plus considérable. Ce qui peut aller jusqu'à deux fois plus que ce que nous avons vu dans le premier cas. Ainsi, le coût moyen pour la procédure quand le terrain est d'une grande superficie varie entre 7500 à 10 000 euros. Malgré ce montant, le lotisseur aura la possibilité de compenser ce coût vu qu'un terrain à grande superficie équivaut à de nombreuses parcelles de terrain. En trouvant des acheteurs, le lotisseur gagnera une petite somme sur son terrain déjà viabilisé.

La viabilisation pour un grand terrain éloigné des points de raccordement

Un grand terrain éloigné des points de raccordement représente un défi à éviter pour les débutants. Pourquoi ? La raison est simple, les frais atteignent facilement les 15 000 euros et plus. Or, les terrains éloignés des points de raccordement attirent peu d'acheteurs vu qu'ils sont souvent isolés. Par conséquent, si ce terrain en plus d'être éloigné, a une très grande superficie, les charges s'élèveront tandis que les acheteurs seront rares.

Les taxes de viabilisation

Après la mise en place d'une viabilisation, le lotisseur devra également payer la TLE, ou taxe locale d'équipement, ainsi que la PRÉ, ou préparation raccordement égout.